L'aide humaine pour rester à domicile

L'aide humaine pour rester à domicile

En fonction de l'état de santé et d’autonomie de la personne âgée, il est possible d'envisager différentes formes d’aide à domicile.

Les aidants familiaux

80% de l'aide apportée aux personnes âgées dépendantes provient de la famille et des voisins*. Cet engagement est souvent très prenant, difficile, voire épuisant d'où l'importance de savoir faire appel à des personnes extérieures et d'utiliser les dispositifs comme le congé de solidarité familial, le congé de soutien familial voire, le recours à l'allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie. Vous pouvez également avoir besoin d'aide pour savoir comment gérer la situation vis-à-vis de son employeur.
* Source : Adhap, juillet 2014

Il est possible que votre assurance dépendance vous permette de bénéficier dès aujourd'hui de garanties de services et d'assistance pour l'un de vos proches en perte d'autonomie. Renseignez-vous ! 

L'aide ménagère à domicile

Une personne s'occupe de tout ce que vous ne pouvez plus faire, excepté la gestion de votre argent et les soins médicaux. Voir toutes les informations pratiques.

Le portage des repas à domicile

Lorsque l'on est fragilisé, non seulement l'appétit diminue mais faire la cuisine demande souvent trop d'efforts (courses, préparation, vaisselle). Plusieurs solutions s'offrent à vous avec la possibilité de personnaliser votre repas en fonction du régime alimentaire que vous devez suivre.

  • Les associations ou entreprises privées :

Cette solution est la plus souple (choix des jours, horaires, repas...), le prestataire facture un peu plus de 10€ le repas livraison incluse. Une partie peut être prise en charge par l'APA.

  • La mairie 

Le prix est fixé chaque année et dépend de votre quotient familial et de vos ressources. Il oscille le plus souvent entre 6 et 10€. Adressez-vous à la CCAS ou directement à votre mairie.

Vous avez besoin de soins médicaux chez vous ?
  • Sur prescription médicale, une infirmière peut dispenser les soins dont vous avez besoin à domicile pendant la journée, jouant également un rôle d'intermédiaire qui facilite le suivi entre votre médecin et vos proches. Son intervention peut être prise en charge par la Sécurité sociale partiellement ou totalement en fonction de votre situation.
  • L'accueil en hôpital de jour est une alternative qui vous permet de faire pratiquer vos soins et examens médicaux nécessaires tout en restant vivre chez vous. C'est également une solution de répit aux aidants familiaux. Parlez-en à votre médecin traitant.
  • Autre solution, si vous avez déjà été hospitalisé et que vous souffrez d'une pathologie grave ou chronique, votre médecin traitant peut demander l'hospitalisation à domicile (HAD), une formule pour rester chez vous tout en bénéficiant d'une continuité de soins. Les spécialistes se déplacent à votre domicile ou les transports domicile-hôpital sont effectués en véhicule sanitaire.

Consulter le témoignage de Juliette Fanton, Infirmière à Paris, accueil de jour Alzheimer.

Vous cherchez une assurance dépendance ?

Protégez-vous et vos proches en cas de perte d'autonomie. Trouvez l'assurance la mieux adaptée à vos besoins et votre budget.