Les aides financières

Les aides financières

En fonction du niveau de perte d'autonomie, vous pouvez bénéficier de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) ou d'une aide ménagère à domicile. Des réductions d'impôt sont également possibles.

C'est une aide financière destinée aux personnes âgées en perte d'autonomie pour leur permettre d'accomplir les actes essentiels de leur vie quotidienne qu'elles ne peuvent plus effectuer seules comme se laver, se nourrir, se déplacer,...
Cette allocation est versée sans condition de ressources, bien qu'elles soient prises en compte pour son calcul, quel que soit le lieu de résidence de la personne (à domicile, chez un proche, en EHPAD).

Vous n'avez pas le droit à l'APA ? Demandez l'aide ménagère à domicile !
  • De quoi s'agit-il ?
     Cette aide sociale vous permet de bénéficier d'une aide ménagère pour effectuer les travaux domestiques à votre domicile ou dans un foyer logement.
  • Qui peut en bénéficier ?
     Les personnes de plus de 65 ans (60 ans en cas d'inaptitude au travail) non bénéficiaires de l'APA, c'est à dire GIR 5 et GIR 6 (considérées comme n'étant pas ou peu dépendante).
  • Quel est son montant maximum
     Le barème diffère selon que l'aide est versée par votre département ou par votre caisse de retraite.
    - Si les ressources sont inférieures à 800€ pour une personne seule, (1242€ pour un couple), le barème est fixé par chaque département.
    - Au-delà de ce plafond, votre caisse de retraite participe à hauteur de 20,10€/ jour. Plus d'infos sur l'aide ménagère.
  • A qui vous adresser ?
     Contactez votre CCAS, votre mairie ou la caisse de retraite dont vous dépendez.
Memo des aides pour les personnes âgées :
  • Revenus faibles : l'APSA (allocation de solidarité aux personnes âgées) ou l'Allocation simple
  • Perte d'autonomie : l'APA
  • Invalidité avant l'âge légal de la retraite : l'ASI (allocation supplémentaire d'invalidité)
  • Aide ménagère : aide à domicile ou portage de repas selon les communes.
Les réductions d'impôt liées à la dépendance en hébergement (foyer, maison de retraite, EHPAD, résidence, etc...)
  • De quoi s'agit-il
     Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt pour des frais de séjour :
    - dans un établissement ou un service assurant l'hébergement pour personnes âgées dépendantes,
    - ou dans une unité de soins longue durée d'un établissement de santé.Cela correspond aux frais engagés pour les prestations d'aide ou de surveillance (hors soins médicaux) ou des dépenses liées à l'hébergement lui-même.
  • Qui peut en bénéficier ?
     Vous devez être fiscalement domicilié en France et supporter les frais de dépendance et d'hébergement pour en bénéficier.
  • Calcul et montant
     La réduction d'impôt s'applique aux dépenses effectives, déduction faite de l'APA. Son montant correspond à 25 % de vos dépenses, dans la limite de 10 000€/an/personne hébergée, soit 2 500€ maximum.

(Source : Direction de l'information légale - Impôt sur le revenu - Frais liés à la dépendance- janvier 2015)

Les aides fiscales pour les employeurs au domicile d'un ascendant
  • De quoi s'agit-il ?
     Vous employez une personne au domicile de vos parents, grands-parents ou arrière-grands-parents dépendants éligibles à l'APA (aide à domicile, dame de compagnie, garde de jour ou de nuit...) : vous pouvez bénéficier de la réduction d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile.
    Les prestations peuvent être effectuées par un employé, une association, une entreprise ou un organisme à but non lucratif.
  • Calcul et montant
     La réduction d'impôt s'applique aux dépenses effectives, déduction faite de l'APA. Elle est de 50 % des dépenses dans la limite de 12 000€/an, +1 500€ par ascendant de plus de 65 ans sans dépasser 15 000€.

Plus d'infos sur cette réduction d'impôt.

Vous cherchez une assurance dépendance ?

Protégez-vous et vos proches en cas de perte d'autonomie. Trouvez l'assurance la mieux adaptée à vos besoins et votre budget.